Le Sapin, arbre de Noël

  • Sapin de Noël de Strasbourg

    Sapin de Noël de Strasbourg

    © Agence d’Attractivité de l’Alsace

  • Kaysersberg

    Kaysersberg

    © OT Kaysersberg

Le Sapin, arbre de Noël

C'est en Alsace, à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, que l'on trouve la première mention écrite de la vente de sapins en 1521 dans les archives de la ville. Et pour cause, l'Alsace est le berceau du sapin de Noël. Voici sa petite histoire...

L'existence d'arbres décorés en Alsace remonte au Moyen Age.

Le 24 décembre, un sapin était placé dans le choeur des églises où, lors du Jeu "d'Adam et Eve", il représentait l'arbre du Paradis garni de pommes rappelant le fruit de la tentation.
Au fil du temps, on lui rajouta des hosties, symbole eucharistique et des fruits de la rédemption.
C'est ainsi, au fur et à mesure, que les paroissiens remplacèrent chez eux les branches de sapins par des arbres entiers décorés de cette manière, sans doute dès le début du XVIè siècle.

Les premiers sapins étaient alors suspendus au plafond avec une pomme à la base, ou décorés de petites pommes rouges appelées "Christkindle".Dès la fin du XVIème siècle, s'ajoutent des roses et autres dleurs en papier multicolore, ou, parfois en fines feuilles de métal doré travaillé, rappelant l'arbre de Jessé qui représente la filiation du Christ, mais aussi la Rose de Noël.
Puis viennent à le fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème siècle, dans la décoration, les noix dorées et argentées. Les hosties sont peu à peu remplacées par les Bredele, et des confiseries en mousse de sucre, pâte d'amande et pain d'anis.

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, se répand l'usage d'imprimer et de presser des images brillantes, découpées et embouties en relief, que l'on colle sur des sujets en sucre et en chocolat. On invente le sucre glace et on en badigeonne les Bredele avec des granulés colorés. Les pains d'épice sont alors superbement ornés de sucre et d'images imprimées.

Enfin apparaissent de la fin du XIXème siècle à nos jours, les figurines en cire, angelots notamment, habillés de fines feuilles de métal doré et argenté, avec lesquelles on confectionne aussi des guirlandes ou des étoiles. On dore les pommes de pin. On décore aussi de boules, de fuseaux, de clochettes, de noix soufflées et de glaçons artificiels en verre, de cheveux d'anges et de boules en verre soufflé, inspiration des verriers de Meisenthal.

Les animations autour du sapin de Noël en Alsace:

  • Exposition de la 1ère mention du sapin à la Bibliothèque Humaniste à Sélestat du 29 novembre au 4 janvier 2015
  • "Le grand sapin" du 28 novembre au 31 décembre à Strasbourg
  • Histoire de l’évolution de la décoration de l'Arbre de Noël à travers les siècles du 29 novembre au 4 janvier à Sélestat

Plus d'informations