Se marier en France

  • © Amélie Dupont/OTCP

  • © Amélie Dupont/OTCP

  • Cérémonie au Tiki Village, Moorea. Polynésie

    Cérémonie au Tiki Village, Moorea. Polynésie

    © TY SAWYER/ Tahiti Tourisme

Se marier en France

En France, les conditions de mariage sont assez simples... que l’on soit français ou étranger.

Les futurs époux doivent...

  • Avoir au moins 18 ans. Toutefois, une dispense d’âge pour des "motifs graves" (par exemple, grossesse) peut être accordée par le procureur de la République du lieu de célébration du mariage.
  • N'avoir aucun lien de proche parenté ou d'alliance avec le futur conjoint.
  • Ne pas être déjà marié (que ce soit en France ou à l'étranger).
  • Etre domicilié en France ou y résider depuis un mois continu à la date de la publication des bans.

Chacun des futurs époux doit fournir les pièces suivantes :

  • 1 pièce d'identité.
  • 1 justificatif de domicile ou de résidence de chacun des futurs époux.
  • Informations relatives aux témoins (noms, prénoms, date et lieu de naissance, profession et domicile) 
  • 1 copie intégrale de l'acte de naissance :
    - de moins de 3 mois : si le service délivrant la copie est établi en France
    - de moins de 6 mois : si le service délivrant la copie est établi à l'étranger.
  • 1 certificat du notaire si les futurs époux ont conclu un contrat de mariage
  • Pour les étrangers : des pièces spécifiques peuvent être demandées en fonction de chaque nationalité (se renseigner à la mairie ou au consulat).

Pour les étrangers

Pour ceux n'ayant ni domicile ni résidence en France, il reste le recours de se marier dans une commune appartenant à l'un des territoires suivants :

  • Nouvelle-Calédonie
  • Polynésie française
  • Saint-Barthélémy
  • Saint-Martin
  • Saint-Pierre-et-Miquelon
  • Wallis-et-Futuna

Ils doivent faire leur demande auprès du maire de la commune choisie au moins 1 mois et 10 jours avant la date souhaitée pour la célébration du mariage.

L'officier d'état civil concerné vérifie que les futurs époux répondent à toutes les conditions posées par la loi française pour contracter le mariage.

Il peut demander aux autorités diplomatiques de procéder à l'audition préalable obligatoire du couple.  La cérémonie se déroule nécessairement en présence d'un traducteur-interprète.

A noter qu'en France, un mariage religieux n'a de valeur que s'il y a eu préalablement mariage civil.