Les "stations vertes" fêtent leurs 50 ans

  • © Stations Vertes

  • © Tous droits réservés

Les "stations vertes" fêtent leurs 50 ans fr

En 2014, la fédération française des stations vertes de vacances et des villages de neige célèbre cinquante ans d'engagement pour la préservation de la nature.

En 1964, il n'était pas encore question d'écotourisme. Pourtant, c'est dans ce contexte qu'est né le label Station Verte, reposant notamment sur des préoccupations environnementales.

Une mission éducative

Par écotourisme, la fédération un tourisme axé sur la nature - 25 % des 544 stations vertes sont situées dans un Parc naturel - mais pas seulement.

En effet, les stations vertes ont aussi la mission de valoriser leur patrimoine naturel ou culturel et intègrent une composante éducative. Elles doivent donc également proposer au public des visites commentées ou animées.

Par exemple, à Mirabel, en Ardèche, le public est attendu dans "La Forêt des Sens" pour un parcours énigmatique autour des patrimoines naturel, historique, culturel et paysager de la région.

Des activités respectueuses de l'environnement

Les stations vertes doivent proposer aux vacanciers des activités touristiques dans une nature "respectée et préservée".

Ainsi, la commune de Sinnamary en Guyane propose, par exemple, une balade en canoë à l'embouchure de la Crique Toussaint. Après avoir passé zones de marécages, forêts et pâturages, les aventuriers du jour peuvent contempler l'océan.

Des énergies renouvelables

L'un des engagements inscrits dans la charte qualité stipule que la commune doit être engagée dans une démarche écotouristique. Cela passe entre autres par des politiques autour de l'économie d'énergie et des énergies renouvelables, du tri et des traitements des déchets ou encore des transports et du parc hôtelier.

L'association invite ses membres à étoffer leur offre d'hébergements écoresponsables comme des des cabanes et des écogîtes qui trouvent, dans le glamping ,une façon de séduire les amoureux de la nature dans une ambiance glamour à mi-chemin entre le camping et les hébérgements  de vacances traditionnels.