Vin : orange, la nouvelle couleur à déguster

  • Dasha Petrenko/shutterstock.com

    Dasha Petrenko/shutterstock.com

    © Dasha Petrenko/shutterstock.com

Vin : orange, la nouvelle couleur à déguster

Il y a du rouge, du blanc, du rosé, du jaune... Alors pourquoi pas de l'orange ? Quelques vignerons relancent une mode vieille de l'Antiquité, qui consiste à vinifier les raisins blancs avec la peau, et parfois les rafles.

Appliquer aux raisins blancs le même principe de vinification des raisins rouges. Voilà l'idée des vins orange qui agitent la planète bachique ces derniers mois.

Habituellement, les cépages blancs sont travaillés sans leur peau, ni rafle : c'est le jus qui entre en jeu et donne la couleur distinctive de nectars aussi précieux que ceux de Chablis ou Gevrey-Chambertin. Les vins oranges sont des nectars de caractère, avec une expression aromatique très large et variée.

Le vin orange est ensuite élevé dans différents contenants, des barriques, des jarres ou des cuves. 

Tendance de consommation 

Une nouvelle tendance de consommation ? Pas si sûr. Le vin orange ne peut être comparé à la mode fulgurante du rosé, ayant été une habitude de production durant l'Antiquité.

Pour une fois, ce ne sont pas les Français qui font renaître de ses cendres la tendance. Une appellation "Orange Wines" a été lancée aux Etats-Unis à la fin des années 2000.

En Europe, les vignerons italiens travaillent la couleur depuis les années 90 et ont fait déguster leur production à des confrères français, qui n'ont pas trouvé l'idée inintéressante. Aujourd'hui, la production française de vin orange est encore timide, mais la tendance est désormais bien installée.

En fait, Le vin orange n'est pas une simple mode, c'est
une autre manière d'élaborer du vin avec des raisins blancs.

 

Les vins oranges sont à même d'accompagner tout un repas. Il ne se cantonne pas à un type de mets. Les vins oranges possèdent en général beaucoup de caractère, avec une expression aromatique très large et variée.